Changement climatique

" En tant que grimpeur haute altitude, j'ai personnellement vécu les effets du réchauffement climatique.”

-Conrad Anker, alpiniste et athlète The North Face
 

« Les parcours établis comme voies glaciaires ont fondu. Les glaciers ont reculé, laissant des débris dans leur sillage et le permafrost qui retenait les pics entre eux a fondu. La chaîne de l'Himalaya subira les conséquences du réchauffement climatique dans les années à venir. Comme ses 5 000 glaciers fondent, les rivières qui coulent des montagnes cesseront d'être constantes et deviendront saisonnières, menaçant l'approvisionnement en eau pour le cinquième de la population mondiale qui reçoit l'eau de l'Himalaya.

The North Face s'engage à réduire son empreinte carbone. Des installations solaires pour nos infrastructures aux pratiques d'économie d'énergie dans nos usines de textile, nous sommes constamment à la recherche de moyens pour réduire notre impact. Il ne s'agit pas seulement de « faire ce qui est juste » ; c'est l'héritage de notre marque. »

– Conrad Anker, alpiniste et athlète The North Face

 

En équipant les explorateurs qui veulent repousser leurs limites, The North Face leur permet de goûter aux frissons et à la joie de l'inconnu. Ce dont nous sommes sûrs, c'est que 97 % des climatologues s'accordent à dire que le changement climatique résulte de l'activité humaine et qu'il a des conséquences sur la planète. Nous ne serions pas là sans notre amour de la nature et la protection des endroits que nous aimons tant explorer est dans notre ADN. Aborder la question du changement climatique n'est pas uniquement bon pour la planète, c'est aussi bon pour les affaires. Nos athlètes se rendent parfois dans les endroits les plus reculés au monde et ont pu voir de leurs propres yeux les effets du changement climatique. Les glaciers sont en train de disparaître et le permafrost est en train de fondre. La saison de ski hivernal est sujette à des changements dramatiques et des événements tristement spectaculaires (tempêtes, incendies et inondations) se font de plus en plus réguliers.

SENSIBILISATION AUX EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

« Nous pensons que le succès de notre entreprise est fondamentalement lié au fait d'avoir une planète en bonne santé. »


-Todd Spaletto, président de The North Face

 

Avec plus de quatre décennies dans la vente d'équipement pour le plein air, nous avons une vision à long terme de notre entreprise et des priorités environnementales. En 2009, nous avons rejoint d'autres entreprises tournées vers l'avenir dans la coalition du Ceres Business for Innovative Climate and Energy Policy (BICEP) pour promouvoir des politiques progressistes en matière de changement climatique. À travers notre société mère, VF Corporation, nous répondons également au Carbon Disclosure Project pour communiquer davantage nos efforts et pour soutenir le désir de nos parties prenantes pour une transparence accrue.

Nous faisons partie des 33 premiers signataires de la Déclaration Climatique de 2013 exhortant les décideurs fédéraux à lutter contre le changement climatique. En Avril 2014, 750 entreprises avaient signé la Déclaration, démontrant aux décideurs politiques que la communauté d'affaires des États-Unis est prête à recevoir des politiques globales sur le changement climatique.

En décembre 2015, nous avons rédigé une lettre ouverte, « WASHINGTON DOIT LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE », demandant à ce que des mesures soient prises pour résoudre la question des émissions de dioxyde de carbone. Nous soutenons l'Accord de Paris sur le climat et sommes signataires de la pétition BUSINESS BACKS LOW-CARBON USA. Celle-ci requiert que les dirigeants américains élus prennent position en faveur de :

1. La poursuite des politiques en faveur d'une réduction des émissions de dioxyde de carbone.

2. L'investissement dans une économie à faibles émissions de dioxyde de carbone

3. La participation continue des États-Unis dans l'Accord de Paris

COMPENSATIONS

Bien que la réduction de notre empreinte énergétique directe reste notre priorité absolue, nous avons acheté, depuis 2007, des compensations carbone pour les émissions de gaz à effet de serre que nous n'avons pas encore éliminées. Celles-ci comprennent les émissions générées par nos usines américaines et les trajets de nos employés, ainsi que les voyages d'affaire de nos collaborateurs américains. Depuis 2010, nous avons compensé les émissions générées par l'expédition de nos commandes électroniques à nos clients américains. Dans le cadre de notre partenariat avec l'ONG BONNEVILLE ENVIRONMENTAL FOUNDATION (BEF), qui assure la gestion de nos compensations, depuis 2018 nous compensons désormais toutes les émissions résultant de nos commandes électroniques destinées à nos clients à travers l'Europe.

Depuis 2007, nous avons compensé 100 % des émissions des déplacements de nos employés et déplacements professionnels à travers le  programme Go Zero® du Conservation Fund. Go Zero compense les émissions en tirant parti de la capacité des arbres à absorber le carbone via la plantation et la protection des forêts dans les refuges nationaux de la faune et la flore aux États-Unis. De 2008 à 2013, nos compensations ont permis l'élimination de près de 18 000 tonnes de CO2 grâce à la plantation d'environ 20 000 arbres dans la région du bas-Mississippi. Dans notre propre terrain, nous avons préservé 4 hectares de séquoias de Californie qui continueront à piéger le carbone au lieu d'être coupés.

L'Agence de protection de l'environnement des États-Unis (EPA) a honoré notre compensation constante de 100 % de notre consommation d'énergie aux États-Unis en nous décernant le prix Green Power Leadership Awards en 2012 et 2013. Notant que l'achat d'énergie verte fait partie intégrante de la stratégie de développement durable de l'entreprise, l'EPA a également salué nos efforts de sensibilisation sur le climat par le biais du programme Hot Planet/Cool Athlete. L'EPA a également souligné notre promotion de la consommation d'énergie verte aux clients via la signalisation en caisses et dans les cabines d'essayage.

 

ÉMISSIONS GES

Nous avons surveillé les émissions de gaz à effet de serre de nos installations américaines afin de contrôler nos avancées vers notre objectif de 2013 : une réduction de 25 % sur les cinq prochaines années des émissions normalisées pour la vente. Malgré d'importants investissements dans les énergies renouvelables dans notre centre de distribution, notre nouveau siège social en Californie, et nos points de vente réaménagés, nous avons atteint une réduction de 21 %, ce qui ne correspond pas au progrès que nous avions prévu. Comme nos installations de vente au détail sont responsables à 67 % de nos émissions totales mesurées, il était nécessaire d'observer de plus importantes réductions au niveau de ces installations pour atteindre notre objectif. Cela s'est révélé difficile dans nos magasins en location, pour lesquels nous ne disposons pas d'autant de contrôle sur l'infrastructure. Alors que les émissions par magasin ont chuté de 5,4 %, reflétant une plus grande efficacité énergétique par unité vendue, ces réductions restent en deçà de celles qui sont nécessaires pour atteindre notre objectif sur cinq ans.

En Europe, nous continuons à faire des progrès considérables. Travaillant conjointement avec notre société mère VF Corporation, nous avons élaboré des lignes directrices en matière de développement durable pour nos équipes de l'immobilier, de la construction dans le secteur du détail et des opérations, qui couvrent nos installations dans la région EMEA. Les lignes directrices ont été élaborées à la suite de la liste de construction établie par le Leadership in Energy & Environmental Design (LEED), et abordent différents domaines, tels que les matériaux, l'énergie et la gestion des déchets. La plupart de nos points de vente utilisent un éclairage LED, des matériaux durables de provenance locale et des détecteurs de lumière et mouvements. Aujourd'hui, 61 % des infrastructures de VF en Europe utilisent l'énergie verte.

À mesure que nous avançons, nous continuerons à rechercher des opportunités dans nos installations et points de vente réaménagés, mais nous nous concentrerons également de plus en plus sur la réduction des impacts dans le secteur de la fabrication, où nous observons les impacts les plus importants.

Hot Planet/Cool Athletes

Hot Planet/Cool Athletes connecte des lycéens et des collégiens avec nos messagers les plus puissants : nos athlètes. Dans le cadre de notre partenariat avec PROTECT OUR WINTERS, nos athlètes partagent leurs témoignages sur l'incidence du changement climatique sur leur sport, rendant le changement climatique plus concret pour les étudiants. La présentation multimédia les responsabilise et leur donne également des outils pour agir. Depuis 2011, 18 de nos athlètes, dont Kit Deslauriers et Jimmy Chin, ont rencontré 35 000 collégiens et lycéens en Amérique du Nord.